Affaire Kamelledine Fekhar : Appel à toutes les organisations nationales et internationales


Le 02 juillet 2015 le Docteur Kamaleddine Fekhar envoyait une lettre à Monsieur Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, sollicitant son intervention pour mettre un terme à la guerre menée par le pouvoir algérien contre le peuple mozabite. Il avertissait dans sa lettre du danger d’un carnage qui guettait le peuple mozabite. Le 08 juillet 2015, soit à peine une semaine après, 14 Mozabites ont été assassinés en une seule matinée par des terroristes armés sous le regard indifférent et complice de policiers et de gendarmes.

Depuis 09 juillet 2015 quarante Mozabites, à leur tête Dr. Kamaleddine Fekhar, ont été arrêtés par les services de sécurité Algériens sur une simple note du procureur général, et en violation de la loi, et présentés à l’opinion publique nationale et internationale comme les instigateurs des violences qui se déroulaient dans la vallée du Mzab.

Plus de cent soixante Mozabites sont actuellement dans les geôles algériennes, suite à une décision politique, dans des conditions inhumaines. Deux d’entre eux, Affari Baouchi et Aïssa Bencheikh, sont déjà morts suite à des actes de tortures. Un troisième prisonnier, Salah Guedouh est mort dans des circonstances douteuses. Mohammed Baba Nadjar, quant à lui, arrêté auparavant dans une autre affaire montée de toutes pièces, meurt petit à petit, et même sa famille n’a plus le droit de le voir.

Depuis de longs mois, les avocats et les familles et les organisations des droits de l'homme notamment le Congrès Mondial Amazigh (CMA) interpellent les responsables algériens à tous les niveaux, alertent l’opinion publique nationale et internationale mais le pouvoir algérien fait la sourde oreille. Deux grèves de faim ont déjà observées par Dr.Fekhar et certains de ses codétenus par le passé. Une troisième grève est observée depuis une quinzaine de jour et d'après leurs avocats, ils sont déterminés à aller jusqu'à la mort.

Devant le danger de mort imminent qui guette nos frères mozabites, et face à l'irresponsabilité du pouvoir Algérien qui bafoue les droits les plus élémentaires des détenus, nous :

 Le Mouvement pour l’Autonomie M’zab (MAM),  Association mozabite Izmulen, le Comité International pour la Libération du docteur Fekhar et des Détenus Mozabites CILFDM , le Congrès Mondial Amazigh( CMA ), le Mouvement Tawada n Imazighen Maroc - Les communautés Kabyles Amazighs des USA,du Canada et de Hollande. - Les Amazighs du Maroc, de la Tunisie, de la Libye, d’Algérie et de Kabylie appellent les amazigh à travers le monde ainsi que tous les citoyens épris de justice et de liberté à organiser des Rassemblements devant les représentations diplomatiques Algériennes et des nations unies à travers le monde, notamment à: Tunis, Rabat, les villes amazighes libyennes Paris, New York, Montréal, Ottawa et la Représentation des Nations Unis à Alger le 10/12/2016 à l'occasion de la journée internationale des droits de l'homme pour exiger

- La libération immédiate du Dr Fekhar et de ses codétenus

- Arrêt des harcèlements et arrestations des militants kabyles, Mzabs, Rifains, et tous les militants Amazighs.

- Obliger le pouvoir Algérien à respecter ses engagements internationaux en matière des droits de l'homme.


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.