ALERTE ROUGE: Affrontements entre la police coloniale et les militants du MAK à Tuvirett (mis à jour)



TUVIRETT (Monde Kabyle) - ALERTE. Le rassemblement prévu pour aujourd'hui à Imceddalen, autrement appelé Maillot, a été réprimé d'une façon barbare. Un dispositif répressif impressionnant a été mis en place à Imceddalen (Maillot). Un accrochage s'est déclenché entre la police coloniale et les militants pacifiques du MAK. Les services répressifs de l'état algérien ont intervenu pour réprimer un rassemblement dont le MAK a appelé cette semaine à l'occasion de la journée international de la langue maternel.

Nos correspondants sur place nous signalent une trentaine d'arrestation, Youcef Messouaf, Samir Askeur et Massinissa Aylimas font partie. Plusieurs barrages de gendarmerie ont été dressés aux entrées de la ville, pour bloquer toute personne soupçonné d’être militant du MAK.

Une autre source nous a confirmé qu'une dizaine de policiers en civils étaient là et filmaient les militants du MAK, probablement pour les identifier plus tard ou même leurs causer des problèmes.

[11h50]: le Président de l’Anavad condamne cette énième répression au profit des militants souverainistes kabyles

[12h00] : La police s'est mobilisé massivement pour arrêter violemment les militants pacifiques du MAK. Ils ont été tabassés

[12h10] : Réaction du ministre des institutions kabyle

REPRESSION ET ARRESTATIONS DE MILITANTS EN COURS A MCHEDELLAH

Le rassemblement organisé par le MAK-Anavad à l'occasion de la journée internationale des langues maternelles est violamment réprimé par la police coloniale à Mechdellah.

Certains de nos militants MAK-Anavad sont arrêtés.

Nous appelons à la mobilisation massive et pacifique pour pour faire reculer les forces répressives, empêcher les arrestations en cours et exiger la libération immédiate des militants déjà arrêtés.

Ahmed Haddag

[12h40] : Le rassemblement prévu pour aujourd'hui a été réprimé. Tous les militants du MAK qui ont répondu à l'appel ont été violemment embarqués au commissariat le plus proche de la place. Tous les militants qui ont essayé de filmer ou de prendre des photos ont été arrêtés, leurs téléphones sont confisqués. Belaid Messouaf, président du conseil universitaire MAK de Tuviret également arrêté

[12h50] : Abdelkader Ould Abdeslam vient d'être embarqué par les forces coloniales.

[12h55] : Rachida Ider et 3 autres militants ont pris la fuite pour éviter d’être aussi arrêtés par la répression policière mobilisée aujourd'hui pour faire face aux militants pacifiques du MAK.

[13h30] : L'Université de Tuvirett est encerclée par la police coloniale.

[13h40] : Des militants du MAK sont entrain de s'organiser pour un rassemblement pacifique devant le lieu de détention des militants arrêtés, afin d'exiger leur libération immédiate.

[13h45] : Les militants qui sont sur place appellent l’ensemble des citoyens de la ville à les rejoindre pour organiser un rassemblement énorme afin de mettre la pression sur les forces de l'ordre de l'état algérien pour libérer ceux qui sont arrêtés et maltraités.

[15h10] : La mobilisation paye. Youcef Messouaf, président du conseil régional de Tuviret et Cacnaq kadi, viennent d'être libérés.

[16h30] : Libération de Youcef Messouaf, Cacnaq Kadi et Syphax Tamsaouet .

[17h20] : Abdelkader Ould Abdeslam a été relâché

Poursuivre l'évolution de la situation sur place ICI


Nous allons mettre à jour cet article dés que nous aurons d'amples détails.

Vidéo :

video


La Rédaction

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.