Le matériel d'un jeune kabyle de Tabuda a été saisi par la police coloniale


Illulen Umallu (Monde Kabyle) - Alors qu'il a toujours mis son matériel audio (disque jockey) en disposition du MAK, le jeune animateur Karim Amar Khoudja a été victime d'une interpellation policière dans laquelle, arbitrairement, ils lui ont saisi tout le matériel  (DJ)


Il faut rappeler aussi que c'est lui,  le jeune kabyle de Tabuda,  qui a couvert l'animation  audio lors de l'installation des deux stèles  de M. Ferhat Mehenni, président de l'Anavad, et  de Matoub Lounes, le rebelle chantre kabyle, le mois dernier, organisé par des militants du MAK en présence d'une foule nombreuse.

On nous a informé qu'une mobilisation est en cours d'organisation, des militants sont entrain de se rassembler pour exiger à  la police coloniale de l'État algérien de rendre à Karim, le jeune animateur, son matériel de musique avec lequel il travail. 

La Rédaction 

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.