ALERTE. L'écrivain kabyle Karim Akkouche est menacé de mort à cause de son livre




KABYLIE (Monde Kabyle) - ALERTE. L'écrivain, penseur, romancier et dramaturge, Karim Akouche, a reçu des menaces par des individus éventuellement envoyés par l'État Algérien ou simplement par des islamistes, puisque son livre parle de religion. Il a décidé de quitter l'Algérie et de partir en France, pour éviter de ne pas être touché physiquement lors des conférences qu'il lui reste à animer, il veut encore vivre.

En effet, les conférences qui étaient prévues un peu partout chez lui, la terre kabyle, sont donc annulées. Karim Akouche, source de plusieurs œuvres, a été censuré tout au long de sa visite chez lui, en Kabylie. Avant-hier, à Tizi-Wezzu sa conférence sur son livre : La Religion de ma Mère, a été détourné d'une grande salle "Auditorium" vers une petite salle de lecture au sein de l'Université Mouloud Maameri à Hesnawa. Bien avant, sa première conférence prévue à la librairie Cheikh à la ville de Tizi-Wezzu, a été interdite. Il a préféré ne pas en parler au moment même, mais il l'a dénoncé ce soir à travers une publication sur son compte officiel sur Facebook.

Karim Akouche n'est qu'un écrivain, il n'est pas un criminel. Mais visiblement, il dérange à travers ses dires et à travers ses lignes qui dénoncent la vie du Kabyle au sein d'une Algérie pourri, corrompu, mais surtout pris vers un chemin de débauche. Il dérange parce qu'il divulgue la situation grave que vivent les chercheurs du savoir en Kabylie. Ils sont considérés comme des criminels juste parce qu'ils cherchent la vérité. Karim a été expulsé de sa terre natale. C'est flagrant. Un État qui menace de tuer un savant ! Où va-t-on ?

"Écrire c'est coudre ses blessures avec son propre stylo" Karim Akkouche 

La Rédaction 

Déclaration intégrale sur le compte facebook de Karim Akkouche



Aucun commentaire

Fourni par Blogger.