Chronique de Rachid Hitouche:" Le 20 Avril "


CHRONIQUE (Monde Kabyle) - Le 20 Avril est là. L’anniversaire de cette journée mémorable, de par sa grandeur à pouvoir casser la dictature, mais aussi sa symbolique à ne jamais baisser les bras devant les charlatans, raisonne dans les oreilles de tous les amazighs en général et des kabyles en particulier.

C’est avec une grande fierté que la population de Kabylie rend hommage à ses hommes et ses femmes, humiliés, torturés, emprisonnés par le régime arabo-islamisto-baatiste d’Alger.

Le temps court trop vite, mais la plaie ne s’est jamais cicatrisée. Elle est là, omniprésente dans le cœur de tout un chacun de nous. Elle est cette veilleuse inusable contre tout oubli, surtout, contre toute trahison. Cette année, comme les années précédentes, le MAK-Anavad appelle à célébrer cette glorieuse date, par des marches pacifiques en Kabylie, mais aussi, en France où la communauté Kabyle est importante. Les slogans choisis sont : “Oui pour le mémorandum, Oui pour l’indépendance”. Ce n’est point une illusion, mais un vœu exprimé depuis longtemps, mis au devant des yeux du monde, que le peuple kabyle désire vivre pleinement et sereinement sa Kabylité, loin des arabo-islamistes, qui, de tout temps, essayent de la diluer dans d’autres identités incompatibles, à ses gènes d’une part, et ses traditions d’autre part.

Cette revendication honorable, digne, franche et limpide portée à bras-le-corps par les militants pacifiques du MAK-Anavad, se verra-t-elle également portée par les autres mouvements Kabyles ? Là est la question. Car dans les temps que nous vivons, quand ce n’est pas des dénigrements lancés çà et là par les adulateurs de la souillure, c’est motus et bouche cousue.

Mais avril sera là, pour séparer le bon grain de l’ivraie. Assurément, ce printemps sera plus beau. Il sera plus beau, car il sera digne des grands hommes en quête de leur liberté, de leur véritable identité. Ce printemps dont avril fait partie, sera le mois du succès du peuple kabyle, qui il y a peu, ce même peuple été d’aventure en aventure.

Il est venu le temps où ce même peuple kabyle dans toute sa fierté goûte véritablement aux premiers jours de sa véritable Liberté. Kabylie mon amour, je t’aime et nous sommes très nombreux à t’aimer et te chérir pour toujours, Kabylie notre amour.

Rachid Hitouche

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.