Former une génération perdu est l'idéal pour L'Algérie

 




ÉCOLES ( Monde Kabyle) - L'école algérienne est de plus en plus pire qu'avant. Aujourd'hui, le programme scolaire algérien n'est fait que pour islamiser et arabiser davantage les élèves, qui seront la relève de demain.

Désormais la formation de la future génération algérienne dont les kabyles, pour l'instant, font partie, est pratiquement détruite. L'arabisation et l'islamisme règnent depuis longtemps dans les écoles algériennes. Ce qui a produit une jeunesse perdu, sans base et sans avenir.

La société kabyle est mal menée, le chemin vers son développement a été loupé depuis un certain temps. Nous sommes entrain de se perdre encore plus dans les pensés algériennes qui ne visent qu'à planter l'obscurantisme et l'incompétence en Kabylie, voire dans d'autres régions.

En effet, on l'aperçoit bien sur cette photo, ces petits enfants sains ont été obligés de faire la prière en classe, tout en portant la tenu traditionnelle islamique. Chaque séance ils répètent des versets coraniques, des hadiths, des délires... Or, les autres enfants des pays développés avancent dans la science et tout ce qui s'en suit.

Le problème n'est pas la charia, ou même l'islam, mais celui-ci est l'importance qu'il faut donner aux matières d'éducation. L'enfant ne doit pas être forcé à intégrer une telle ou telle religion, au contraire il doit la choisir lui même par conviction. Quant à l'arabe, on ne croit pas que la science et les mathématiques d'aujourd'hui sont compatible avec l'arabe.

Wagi d nekini


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.