De la vertu dans le combat kabyliste d'aujourd'hui



CONTRIBUTION (Monde Kabyle) - Au-delà des différences d'opinions et de visions qui puissent exister aujourd'hui entre les patriotes kabyles, le 20 avril doit être un printemps d'union et de rassemblement de tous les militants kabyles sincères, qui se battent pour arracher la liberté de leur peuple et de leur patrie.

Quelles que soient nos divergences, sur le comment et le pourquoi, sur l'échéancier et le calendrier, nous devons dépasser tous ces clivages pour réaliser l'union sacrée de la Kabylie et de son peuple, nous lui devons notre responsabilité, nous lui devons notre maturité, face à nos ennemis, oh combien sont déterminés à affadir et annihiler notre culture et notre identité, nous devons mettre en avant notre volonté de construire ensemble un avenir.

L'union du peuple kabyle ne doit pas être un slogan creux, mais un impératif pour la construction de la Kabylie de demain, et pour cela, quoi de plus efficace que de faire appel à l'esprit d'avril 80, ce moment historique et important dans l'histoire du peuple kabyle et de son élite, le jour ou les clivages et divergences idéologiques, politiques ou philosophiques étaient mise de côté, pour mettre en lumière et en avant le bien commun et l'intérêt majeur du pays kabyle et de son peuple.

C'est cet esprit du respect de l'avis différent qui devra animer nos débats d'aujourd'hui qui sont plus que déterminants et conduire en permanence nos actions politiques et militantes, en ces temps troubles, car en avril 80, le peuple kabyle avait compris une chose qui a fait peur au modèle arabo-islamiste et qui l'a fait vaciller, il avait compris que la fraternité est une chimère, mais l'union en revanche est une arme, il avait compris que la différence est une richesse et le respect de cette différence est une assurance de bonne santé démocratique d'un peuple, il avait compris que l'union du peuple kabyle n'est pas une utopie ou un mot qui chante plus qu'il nous parle, mais plutôt une réalité enthousiasmante pourvu que l'objectif soit l'intérêt suprême de la Kabylie et de son peuple.

Remettons de la vertu dans notre combat d'aujourd'hui pour la libération de la Kabylie et de son peuple.Cette vertu est une condition primordiale pour la réalisation de notre union, qui permettra d'envisager avec lucidité et enchantement un avenir radieux pour la Kabylie libre de demain.

Mon vœu le plus cher qui est un appel du cœur et de la raison est destiné d'abord à notre élite politique pour l'interpeller avec force et insistance en l'exhortant d'être à la hauteur de notre noble cause, de sacraliser la cause de la libération de la Kabylie au lieu des personnes, de mettre en avant l'intérêt supérieur du peuple kabyle, sans quoi il ne restera plus personne demain pour témoigner de nos sacrifices d'aujourd’hui. 

Faisons-nous de 20 avril prochain, un rendez-vous historique pour réconcilier le peuple kabyle avec son destin, celui de se libérer du joug arabo-islamiste et vivre libre pour l'éternité, entendons-nous tous ensemble autour d'une vraie charte de kabylité qui nous permettra de réaliser notre union, comme le disait si bien Lounes " Ekkert ad njab isufar i tdukli-nneɣ".

Le 20 avril prochain doit être Kabyle aux couleurs de la Kabylie, mais plus jamais noir ni aux couleurs de l'Algérie arabo-islamiste.

NAS Tigrine 


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.