Guermah Massinissa, le jeune lycéen kabyle assassiné par une rafale de balles tirés par un gendarme algérien


AT DWALA ( Monde Kabyle) - Cela fait aujourd'hui 16 ans qui nous sépare de la mort du jeune Lycéen Kabyle, Guermah Massinissa, assassiné par un gendarme algérien à At Dwala, prés de sa maison, dans une brigade de gendarmerie. 

Le jeune homme de 19 ans était tranquillement entrain de réviser pour son baccalauréat, lorsqu'il entend des cris de l'extérieur, il s'est pas tenu, et a descendu s'informer de la situation. Ce sont des gendarmes qui ont été envoyés par leur chef de brigade pour arrêter des jeunes de son quartier, un de ces jeunes a été interpellé, Massinissa était le deuxième. Une fois dans la brigade, le jeune Lycéen, Guermah Massinissa reçoit trois balles de Kalachnikov à qui il n'a pas pu résister plus de 24h.

Le communiqué envoyé par la gendarmerie a déclaré que Massinissa Guermah a tenté de voler l'arme du gendarme avant que celui-ci vide son chargeur sur lui. Une déclaration à laquelle a répondu le peuple kabyle avec des manifestations.

Le jeune kabyle, originaire d'At Dwala qui s’apprêtait à passer son BAC a perdu connaissonce le lendemain dans l’Hôpital Mustapha Bacha à Alger. 

Ce que a dit Massinissa à son père qui le prenait entre ses bras, lorsqu'il a reçu trois balles et ne sentait plus ses jambes: 

Papa, je ne sens plus mes pieds. Papa, puis-je encore marcher ? Papa...
Ils m'ont tué ! .... Papa....Je ne sens plus mes jambes....

Fell-as Talwit.

H.M pour Monde Kabyle 


Uleḥlu en Hommage à Germaḥ Massinissa





Aucun commentaire

Fourni par Blogger.