La diaspora kabyle: être ou ne pas être, telle est sa question ! par Nacer Nas


DIASPORA (Monde Kabyle) - La diaspora, c'est les Franco-Kabyles, ainsi que leur attachement viscéral à la Kabylie de leurs parents, de leurs ancêtres, mais c'est aussi une certaine idée que l'on se fait de ce pays lointain, que l'on entend murmurer depuis des milliers de kilomètres de la métropole, grâce aux combats du peuple qui s'y trouve, des hommes et des femmes de grandes valeurs, qui ont marqué la métropole non seulement par le nom de ses héros qui ornent les adresses des métropolitains, mais aussi par l'écho retentissant de leurs combats, c'est également la noblesse de leur cause qui fait d'eux, au-delà d'un sujet de discussion, un objet d'admiration.

La diaspora kabyle n'existe pas, mais elle aspire profondément à exister, à se faire, entendre et faire entendre le combat de la Kabylie, à partager avec tout le monde les valeurs que portent ce pays et son peuple : paix, tolérance, amour et laïcité, hurler au monde entier le marasme de ce beau pays et les dangers qui menacent son existence.
La diaspora kabyle veut exister, il est même grand temps qu'elle existe, pour protéger ses propres enfants de l'hypocrisie de la République française, une république qui prêche l'intégration et le vivre ensemble, mais qui cultive le communautarisme et l'amalgame. Une diaspora qui n'a pas de voix est une diaspora muette qui ne peut défendre ses intérêts et qui risque de se noyer dans les grands ensembles.
Une diaspora kabyle de plus de 2 millions en France, et qui pourtant n'influence en rien, puisque totalement inexistante sur le plan politique et socio-économique, non par défaut de compétences et de ressources humaines, car nous avons des politiciens dans tous les courants politiques qui traversent la société française, de l'extrême droite à l'extrême gauche, ainsi que des acteurs dans tous les domaines, d'Edith Piaf à Zidane, est-ce alors la faute d'une affligeante inconscience de cette même diaspora ? Ou bien, c'est seulement à cause de l'opportunisme de ses acteurs ? .
La diaspora kabyle est en marche, elle se forme et elle évolue, car de temps en temps, nous rencontrons des exemples sincères, profonds et positifs, qui nous rappellent à tous que nous aussi, nous devrions s'organiser efficacement en une diaspora soudée et entreprenante, car nous avons beaucoup de choses à apporter à l'humanité tout entière ; ces exemples sont nombreux : nous avons choisi, un Kiffeur kabyle, Mouloud Achour, celui qui a fait de sa passion une profession, celui qui déborde de générosité et d'amour, tout comme Yalhane Micili alias Igrek, un être pur et profond, qui nous apprend tant de choses sur nous-mêmes, un poète aux mots magiques qui sait bercer nos chagrins, museler nos hésitations et libérer nos émotions, ainsi que MIS TMURT, RIM'K 113 avec plus de 16 albums à succès à son actif et qui nous parle de son attachement à son peuple, avec une pudeur touchante dès qu'il évoque sa Kabylie.
Nous avons un autre exemple de positivité et d'amour : LE COMTE DE BOUDERBALA qui partagera avec nous la majesté de sa Kabylie et le bonheur de s'y retrouver.
Nous avons dressé un portrait à la façon de Mouloud ACHOUR, c'est-à-dire avec beaucoup d'amour et de kiff, ce petit voyage poétique et plein d'amour et d'émotion se veut un hymne à l'amour de la Kabylie, mais aussi un souhait sincère pour l'émergence et la construction d'une vraie diaspora kabyle en France, la plus belle des vitrines pour partager et diffuser l'amour de la Kabylie et ses valeurs universelles.

NAS

Vidéo


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.