Un gala de charité a été interdit par la police algérienne à Tizi-Wezzu





TIZI-WEZZU (Monde Kabyle) - C'est aujourd'hui qu'un gala de charité au profit d'un blessé du printemps noir de 2001, Belaid Bouzerma en l'occurrence, a été interdit par une répression policière arbitraire. Il a été mit dans l'état d'un handicapé suite a un tir d'une balle explosive, sortit du clache d'un gendarme algérien. Il a subit ensuite l'amputation de sa jambe. 

En effet, L'association " Assirem i mudan " a été menacé par les agents de la police coloniale algérienne d'un retrait d'agrément et de poursuite judiciaire, si l'association tient toujours à maintenir le gala. Le président de l'organisation en question a décidé donc d'annuler le gala de charité d'aide pour Belaid Bouzerma. Il a déclaré qu'il a reçu des menaces (celles que nous avions cité juste avant). 

C'est la page "Arraw n Tlelli" qui était derrière l'organisation de ce gala en question. Les administrateurs de la page ont tenu à présenter leurs excuses aux personnes qui tenaient à venir pour participer au gala et aider la victime. Nous reprenons la publication posté sur leur page à propos de cette énième intimidation vis à vis de la Kabylie et sa culture. 

Après l'interdiction des conférences des libres penseurs kabyles, voici un autre cas, mais celui-ci un peu différent. Ils n'ont pas seulement amputé la jambe de Belaid Bouzerma mais ils interdisent même la mobilisation et l'aide populaire, qui ont tendance à le sauver. La vie de Belaid Bouzerma a été bousillé par l'état. 


Publication de la page "Arraw n Tlelli":

"C'est avec une immense tristesse que je vous annonce que le gala de charité au profit de monsieur Belaid Bouzerma ( victime du printemps noir) vient tout juste d'être annulé par le président de l'association " Assirem i mudan " à cause de la répression de la police ...
Ces dernières ont menacé le président de cette association de lui retirer l'agrément de l'association et de le poursuivre en justice, dès qu'ils ont découvert que c'est la page " Arraw n tlelli " qui est derrière ce gala.
Nous tenons à nous excuser auprès des artistes et aussi à monsieur belaid Bouzerma.


La Rédaction

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.