Comment savoir qu'on est pas organisé dans ces moments difficiles ? C'est facile ! par Slimane Kadi



CONTRIBUTION (Monde Kabyle).

1. Est-ce qu'il y un organisme ou bien au moins une personne qui peut recenser le nombre de personnes arrêtés, agressés et blessés. Le degré d'agressivité et de blessures. Est-ce qu'il y a des cas graves ?

2. Est-ce qu'il y a un organisme ou bien une personne qui peut estimer la prise en charge des cas nécessiteux ? Comment les prendre en charge ? Où ? Et quand ? Peut-on les prendre en charge ?

3. Est-ce qu'il y a un organisme ou bien une personne qui peut constituer les dossiers de ces militants, peut-on engager des procédures judiciaires ?

4. Est-ce​ qu'il y a un organisme fiable qui va aider toutes les victimes à écrire au moins un petit rapport de ce qu'il a vécu ? Sachant que beaucoup de militants ne savent pas écrire ni en français ni en kabyle !? Et puis dans un état de choc, même si tu sais écrire, tu ne serais pas capable.

5. Si on coupe internet, on est cuit. Comme vous le savez, ces jours-ci​ l'État algerien a réduit énormément le débit d'Internet à cause des examens du BAC pour combattre la fraude et la fuite des sujets (sic), mais probablement pour anéantir le combat kabyle dans ses points historique, le 14 juin.

Voilà, en dehors du politique, en dehors de toute considération ou arrière pensée, je me pose ces questions légitimes, purement techniques. .

Bref, on est une parois facile devant un monstre.

Slimane KADI


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.