Les ex cadres du MAK et de l’Anavad réagissent: Halte à l’invective !


KABYLIE (Monde Kabyle) – Ait Chebib, ex président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie vient d’être accusé publiquement d’avoir « donné » un militant à la police algérienne, le communiqué est signé par Ferhat Mehenni et diffusé par son site internet officiel, Siwel. Depuis, une campagne de dénigrement contre Bouaziz Ait Chebib est menée sur les réseaux sociaux.




Nous, ex cadres du mouvement souverainiste kabyle dénonçons avec force ces pratiques d’un autre âge et apportons notre soutien total à M. Ait Chebib, accusé jusqu’à présent sans aucune preuve. Cette situation doit interpeller chacun de nous.

Le MAK, Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, a suscité une adhésion populaire et une sympathie internationale grâce à nous tous. Le mérite revient essentiellement à l’émergence d’une jeune élite responsable, proche du peuple et consciente des enjeux de l’heure. Il aura fallu 16 ans pour que la revendication souverainiste kabyle, qui transcende avec les revendications culturelles et linguistiques, se fraye un chemin. C’est cette formidable mobilisation de nos jeunes qui vient de voler en éclat. Toute voie discordante est vouée aux gémonies. Les démissions, en Kabylie et dans la diaspora, se suivent et se ressemblent.

Par conséquent, nous, anciens responsables et cadres du MAK, jusqu’à présent, tenus par un devoir de réserve dans l’intérêt de la Kabylie, appelons les militants à la réflexion et à la vigilance. Nous assumons pleinement notre responsabilité historique et nous appelons toutes les énergies positives kabyles à la sérénité.




Chez nous, en Kabylie, le châtiment le plus infamant était réservé aux traitres. Ils étaient bannis de leurs villages et condamnés ainsi à l’errance pour le restant de leurs vies. Devant, la gravité de l’accusation du président du Mak-Anavad, tous les Kabyles attendent des preuves pour pouvoir en juger eux-mêmes. A défaut, de preuves probantes, l’accusateur endossera l’entière responsabilité. Aujourd’hui, plus que jamais, la Kabylie a besoin d’un débat serein, respectueux et responsable.

Vive la Kabylie
Vive le peuple kabyle

Lyazid Abid, ex vice-président du GPK

Ahviv Mekdam, ex ministre

Nafaa Kireche, ex minisre

Zahir Boukhelifa, ex cadre du MAK

Dany Vuray
, Membre fondateur du GPK

Nacer Tigrine, ex responsable du réseau ANAVAD

Hsen Ammour, ex cadre du MAK

Kader Dahdah
, ex conseiller du président de l’Anavad

Aksil Athouali, Ancien responsable à l'organique du Réseau Anavad

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.