La direction de l'éducation de Batna impose les caractères arabes pour l'enseignement de Tacawit ( Tachaouit)

En effet, dans une correspondance officielle de la direction de l'éducation de Batna, celle-ci ordonne sans préavis, la transcription systématique de la langue TACAWIT en caractère arabe, chose qui n'a aucun sens puisque les spécialistes en la matière n'ont même pas été consultés.



Il est imposé aux enseignants de Tamazight qui sont pour leur majorité des diplômés de l'université kabyle de ne plus utiliser les caractères latins dans l'enseignement de TACAWIT (variante Tacawit comme indiquée dans la note en arabe), sous prétexte que cette décision est prise suite aux nombreuses plaintes des parents d'élèves chaouis qui se sont plaint de l'utilisation des caractères latins.




Par cette note interne, la direction de l'éducation de Batna enterre définitivement les caractères latins sur la terre des Aurèes, et le plus triste, c'est que c'est la majorité des chaouis de la ville de batna qui semblent réclamer l'arabisation de leurs enfants, une amère réalité qui ne manque certainement pas de susciter une vive réaction des nombrables militants sincères de la cause amazighe dans les Aurèes.



Comment ne pas repenser à la fameuse caricature de Dilem Ali, dans laquelle on pouvait voir un islamiste exiger non seulement que Tamazight soit écrite en arabe, mais qu'elle soit parler aussi.

N.T
Monde Kabyle

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.