Une députée algérienne accuse Ferhat Mehenni de terrorisme et de trahison




Une députée algérienne du Parti de l’équité et de la proclamation (PEP) accuse Ferhat Mehenni, le président du Gouvernement Provisoire Kabyle et du MAK-Anavad d'un terroriste sur le plateau d'une chaîne de télévision algérienne qui a l'habitude d'inviter souvent cette islamiste dans des émissions sur la société, politique, religions..etc.

En effet, Naima Salhi, représentante du PEP, qui se dit et très connue pour ses revendications et son programme pour la polygamie, n'a pas cessé de répéter et mettre le sujet de l’émission sur Ferhat Mehenni faisant allusion de se qu'il revendique qu'elle qualifie de terrorisme.



Devant un autre invité de l'émission qui l'a conseillé de passer l'information et laisser les gens juger, elle enchaîne: «...je vais parler de ce Mehenni qui revendique l'indépendance, l'indépendance de quoi d'abord ? Avec qui ? Si c'est avec l’Algérie, elle est amazighe ...»; « ce terroriste travail avec le pire ennemi des pays arabes et islamiques, Israël » (...).

Acharnée et motivée par sa haine elle annonce «...ce malade mental n'a aucune relation avec l'Algérie ni avec l'islam» avant de rétorquer à l'autre invité qui n'a pas voulu parler de ce sujet «Je suis libre, je vais le qualifier comme je veux, c'est un terroriste».

«Je vais déposer pleine à l'assemblée et demander à l'état algérien pour intervenir et arrêter ce séparatiste » fini-t-elle. 

Rédaction
Monde Kabyle


Vidéo





Aucun commentaire

Fourni par Blogger.