Violences en Catalogne : La Belgique s'exprime


Charles Michel,Premier ministre belge.

Suite aux violences perpétrées par la police espagnole dont a été victime le peuple catalan, le Premier ministre belge Charles Michel s'est exprimé via un Tweet où il a condamné le déroulement et la violence dont a usé la police espagnole contre le peuple catalan qui a tenu a exercer son "droit à l'autodétermination" pour décider de son sort. 


Traduction de tweet : "La violence ne peut jamais constituer une réponse ! Nous condamnons toutes les formes de violence et réaffirmons notre appel au dialogue politique".

Autre réaction, celle Amadeu Altafaj, qui est le représentant de la Catalogne auprès de l'Union européenne, qui a tenu a remercier le Premier ministre belge pour son Tweet, et sa condamnation de la violence dont fait usage l'Espagne contre la Catalogne dont voici son tweet :



Amadeu Altafaj, représentant de la catalogne auprès de l'UE 

Le président du Parti socialiste belge, Elio Di Rupo, n'a pas manqué l'occasion lui aussi pour dénoncer les violences de la police espagnole et apporter son soutien indéfectible au peuple catalan, déclarant, je le cite "quelle que soit notre opinion sur le référendum catalan, rien ne justifie de telles violences au cœur même de l'UE." 


Le Parti des Chrétiens-démocrates et flamands (CD&V) s'est exprimer via son président Wouter Beke, affirmant quant à lui que la violence ne fait "que des perdants".Tandis que Benoît Lutgen président du cdH (centre démocrate Humaniste) a considérer que le Premier Minisre Charles Michel devra convoquer l'ambassadeur d'Espagne au plus vite. "Indignation absolue face aux violences en Catalogne. Le Premier ministre doit convoquer l'ambassadeur d'Espagne au plus vite", a écrit M. Lutgen sur son compte Twitter.


Yella N.W
Monde Kabyle

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.